Mandat

Le mandat de la Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie est de créer un événement dédié aux arts médiatiques qui est rassembleur tout autant pour les artistes du milieu que pour le public gaspésien. Positionné entre cinéma et art depuis ses débuts, le Festival Les Percéides était tout désigné pour mettre en place une telle initiative.

D’une part, le mandat de la Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie est d’offrir au public gaspésien une sélection d’œuvres médiatiques permettant de diversifier l’offre culturelle locale. Comme on le sait, les arts médiatiques sont rarement diffusés hors des grands centres de la province. La Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie offre donc la possibilité d’une démocratisation du langage des arts médiatiques et du cinéma expérimental en Gaspésie, possibilité valorisée par la présence d’artistes, de cinéastes et de médiateurs culturels. Le fait de présenter les œuvres dans un contexte critique permet au public de mieux apprivoiser ces nouvelles formes de création.

D’autre part, pour les artistes québécois du milieu des arts médiatiques, la Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie permet d’ouvrir un lieu de rencontre et de dialogue au sein duquel nous souhaitons que de nouvelles collaborations puissent émerger. La présence d’artistes et l’organisation d’événements favorisant les rencontres entre eux et le public sont pour nous des priorités.

L’expérience sensitive

Pour cette deuxième édition, les activités de la Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie se dérouleront les 26, 27 et 28 août 2016 dans le cadre du 8e Festival international de cinéma et d’art de Percé – Les Percéides. Au programme, il y aura deux programmes de courts métrages, deux ciné-rencontres, deux performances (des concerts audiovisuels) et une installation audiovisuelle.

Pour cette deuxième Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie, la thématique fédératrice est « l’expérience sensitive ». Entre perception et sensation, le médium audiovisuel peut amener à faire vivre une expérience qui affecte directement le corps. La programmation de cette année a donc été pensée en fonction d’œuvres qui convient le corps à une expérience sensitive étant transmise par le flot d’images et de sons. Par l’alliage de sons et des images, on souhaite faire vivre au spectateur une sensation passant la plupart du temps outre le langage. L’idée est de faire surgir des émotions et des sensations aux spectateurs sans que celles-ci ne soient générées par une mise en intrigue narrative.

Programmation

Performances

PROMENADE ÉPHÉMÈRE | Charles-André Coderre, Guillaume Vallée, Charles Barabé

précédé de :

CYCLE | QUADr

Programmes de courts métrages

LE FILM COMME EXPÉRIENCE

Durée : 66 minutes

IN TOUCH | Charles-André Coderre

ALL MY LIFE (AFTER BAILLIE) | Clint Enns

HOLIKA | Kaveh Nabatian

SECOND SUN | Leslie Supnet

HEAD CLEANER | Emily Pelstring

LE BULBE TRAGIQUE | Guillaume Vallée

20-22 ALPHA | Thierry Loa

DANSE ET CORPS EN MOUVEMENT

Durée : 63 minutes

ABISMO | Pablo Diconca

PAS | Frédérique Cournoyer-Lessard

NÉANT | Nellie Carrier

Y2O [DISTILLÉ] | Dominique T Skoltz

MOUVEMENT | Danielle Sturk

CODA | Martine Époque, Denis Poulin

Ciné-rencontres

L’EXPÉRIENCE SENSITIVE

Durée : 60 minutes

Discussion avec tous les artistes présents à la Grande rencontre des arts médiatiques. Exploration de la thématique de l’expérience sensitive.

Discussion animée par Esther Bourdages, commissaire indépendante dans le milieu des arts visuels.

JEUX DE CORDES DE NATHALIE BUJOLD

Durée : 60 minutes

Nathalie Bujold, artiste vidéo native de la Gaspésie, nous présentera en grande primeur Jeux de cordes, une vidéo d’art qui revisite ses Études vidéographiques pour instruments à cordes qui ont été présentées dans le cadre du Festival International du Film sur l’Art de Montréal en 2015 et au Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville en 2016.

À la suite d’une mise en contexte et à la projection de Jeux de cordes, Nathalie Bujold nous entretiendra de sa pratique artistique dans une discussion avec Esther Bourdages, commissaire indépendante dans le milieu des arts visuels.

Installation

Mercredi 24 août | 18:00 (Vernissage) boutongratuit2016
Jeudi 25 août au dimanche 28 août | Tous les jours de 11:00-17:00 boutongratuit2016
Musée culturel de Coin-du-Banc, 294, route 132, Coin-du-Banc (Percé)

AGENCEMENTS | Antoine Amnotte-Dupuis

Agencements invitera le spectateur à déambuler dans une installation immersive qui reconstituera un territoire lointain. Plus particulièrement, c’est le paysage boréal et subarctique du Québec qui sera ici mis en scène avec des images et des sons issus d’un tournage dans la région de la Baie James, à Chisasibi.

Liste des invités

Antoine Amnotte-Dupuis, cinéaste et artiste vidéo
Charles Barabé
, musicien
Myriam Boucher, compositrice et artiste vidéo
Esther Bourdages, commissaire indépendante dans le milieu des arts visuels
Nathalie Bujold, artiste multidisciplinaire
Charles-André Coderre, cinéaste expérimental
Clint Enns, cinéaste expérimental
Alexis Langevin-Tétrault, compositeur et multi-instrumentaliste
Thierry Loa, cinéaste
Pierre-Luc Lecours, compositeur et multi-instrumentaliste
Lucas Paris, compositeur et programmeur audiovisuel
Leslie Supnet, cinéaste expérimental
Guillaume Vallée, cinéaste expérimental