Jury

JASON BÉLIVEAU

PRÉSIDENT DU JURY
Directeur de la programmation – Antitube Québec

Originaire de la Gaspésie, Jason Béliveau a fait ses études en journalisme, littérature et cinéma à l’Université Laval de Québec. Il est le directeur de la programmation de l’organisme de diffusion cinématographique Antitube à Québec. Membre de l’Association Québécoise des Critiques de Cinéma, il collabore au magazine littéraire Spirale, à l’émission radiophonique Situation critique sur les ondes de CKRL 89,1 à Québec et à l’émission Projection Libre sur la chaîne MAtv. Il est présentement président du conseil d’administration du festival fantastique Vitesse Lumière qui se déroule à Québec chaque année.

CHARLOTTE AUBIN

Actrice

Crédit photo: Julie Perreault

Révélée en 2006, à l’âge de 14 ans, grâce à son rôle dans l’adaptation québécoise du film Roméo et Juliette, Charlotte Aubin a, depuis, emprunté un chemin des plus personnalisé et réfléchi. Après avoir été connue du public télévisuel québécois par un rôle récurrent dans la série Providence, elle se lance dans une formation théâtrale de 4 ans à l’École Nationale de théâtre afin de perfectionner sa culture et son jeu d’actrice, interrompant ainsi sa carrière pour un court moment. À peine sortie, en 2015, Charlotte décroche un premier rôle, celui de Cassandra Boyd, dans la toute nouvelle série Blue Moon réalisée par Yves-Christian Fournier. De plus, cette même année, elle décroche un second premier rôle important dans le dernier film des cinéastes Mathieu Denis et Simon Lavoie, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, gagnant du meilleur film canadien au TIFF en 2016, et nommé à la Berlinale dans la sélection Génération en 2017. En 2016, on a pu redécouvrir Charlotte à la télévision, grâce au personnage de Jade, dans la série à succès, L’Échappée sur les ondes de TVA, ainsi qu’au cinéma dans la comédie 9, adaptée de la pièce de théâtre de Stéphane E. Roy, Neuf Variations sur le Vide. En 2017, on pourra la voir dans la comédie Ça sent la coupe réalisée par Patrice Sauvé, et le film 12h au Mexique de Jeanne Leblanc, en plus de quelques courts-métrages.

SIMON GAUDREAU

Cinéaste documentaire

Les films de Simon Gaudreau se caractérisent par un point de vue incarné, dirigé sur des personnages singuliers. De ces personnages, évoluant généralement dans des micro-sociétés, émergent les dimensions sociales et politiques inhérentes à son cinéma. Son long métrage documentaire King of the l’Est est sélectionné au Festival du Nouveau Cinéma en 2010.
Gagnon, son premier court métrage de fiction, est présenté aux Rendez-vous du cinéma Québécois en février 2014. Son deuxième long métrage documentaire, Fucké, est présenté au FNC, au FIFEQ, aux RVCQ et FCIAT en 2014-2015. Minoritaires est son film le plus récent.

ANDRÉANNE TRUDEL-VIBERT

Auteure et cinéphile

Andréanne Trudel-Vibert est une fervente amoureuse de sa ville natale, Percé. Diplômée en cinéma et média et bachelière en Création littéraire, elle est de retour en Gaspésie depuis deux ans où elle travaille à son roman et à plusieurs autres projets littéraires.

Jury des percéens

Louis Beaulieu

Louis Beaulieu est un amoureux de la Gaspésie – et particulièrement de Percé – et un cinéphile. Formé en philosophie et en administration des affaires, il cherche à contribuer au développement des arts et travaille en Gaspésie comme conseiller financier.

MANON HOULE

Issue de deux parents canadien et français, avec des origines autochtones Montagnaise et Mohack, Manon Houle a fait mon petit tour du monde avant d’arriver à Percé voilà déjà 23 ans. Mère de 2 garçons de 24 et 18 ans, elle a développé  l’apiculture depuis 16 ans avec l’ouverture d’un centre d’interprétation de l’abeille.

Ses études en Bio agronomie et agronomie lui ont permis de développer une petite entreprise depuis 20 ans, nommée La Fermette d’Antan.

* Pour des raisons exceptionnelles hors de notre contrôle, Monsieur Claude Chamberlan ne pourra malheureusement pas assister à la 9e édition du Festival Les Percéides du 23 au 27 août 2017 en tant que président du jury. Nous tenons à le remercier très chaleureusement d’avoir accepté notre invitation. C’est le critique et programmateur de films de cinéma Jason Béliveau, originaire de La Gaspésie, qui assurera la présidence du jury du festival cette année. *

CLAUDE CHAMBERLAN

Co-fondateur et directeur de la programmation du Festival du Nouveau Cinéma et du Cinéma Parallèle

Chanteur rock pour Les Soeurs de l’Opéra, Claude Chamberlan chante au bed-in de John & Yoko à Montréal.
Mais c’est en 1967 que Claude se découvre une passion pour le cinéma. Avec son mentor Dimitri Eipides, ils créent une salle pour le cinéma indépendant d’avant-garde: Le Centre du Film Underground. Suit le Cinéma Parallèle et son fameux Café Méliès  sur le Boulevard St-Laurent avec ses performances multimédia. En 1969, il crée une boite de distribution, la Coopérative des Cinéastes Indépendants, puis FilmFilm. De 1970 à 1974, il organise avec succès quatre tournées de films indépendants québécois et canadiens dans 28 villes européennes. En 1971, c’est la naissance de l’audacieux Festival du Nouveau Cinéma à travers lequel il fait découvrir un nombre impressionnant d’auteurs visionnaires.

Des années ’80 à 2000, Claude lance MAGNIFICO – les 4 et une nuit du cinéma, des projections en plein air, et sous l’eau – Dive-in. Il devient le détenteur du record Guinness pour la plus longue projection de l’histoire du cinéma (250 heures non-stop). Il est diplômé « Activiste du Plaisir ».

En 1999, il contribue à la création du cinéma Excentris dont il devient son directeur artistique pendant ses huit plus belles années. Il est aussi directeur de la programmation du Cinéma du Parc, de 2002 à 2004. Il conçoit l’exaltant CinéOké – sorte de karaoké dynamique du cinéma. Il réalise trois films étranges et joue comme figurant dans les films de Fellini, Pacino, Binamé, Pool, Wenders et Forcier. Suite à une édition spéciale du FNC à New York, il lance Check Hit Out, une boite spécialisée dans l’événementiel.

En 2001, il reçoit le Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal pour le Cinéma Parallèle et en 2011 c’est pour le Festival du Nouveau Cinéma. Récipiendaire du Prix Hommage 2017 de l’Association des Propriétaires de Cinémas du Québec (APCQ) 2017-2018 sera la renaissance du Cinéma Parallèle dans un nouveau lieu exceptionnel,  pour le bonheur de tous les publics et de ses créateurs.