Frantz

François Ozon

Samedi 26 août 2017 | 20:00
La Vieille Usine de l’Anse-à-Beaufils

Sélection officielle – première gaspésienne
Fiction

France, Allemagne / 2016 / 114 min / Fiction / Version originale française et allemande sous-titrée en français

Synopsis

La Première Guerre mondiale ayant pris fin depuis peu, beaucoup de gens pleurent leurs morts… Parmi eux, il y a Anna, qui se recueille sur la tombe de son défunt fiancé. Tous les jours, elle lui rend visite. Puis un jour, elle surprend un homme dénommé Adrien sur la sépulture de Frantz. Apprenant qu’il est Français, Anna et sa famille supposent que ce dernier fût un ami de Frantz, rencontré durant la guerre. Ils l’accueillent donc à bras ouverts. Adrien est charmant et gentil. Ainsi, Anna se lie rapidement d’affection pour lui. Mais son lien avec Frantz reste obscur et la présence d’un étranger dans leur petite ville cause bien des remous… Qui est ce Adrien et comment a-t-il réellement connu Frantz?

Prix, mentions et festivals

Mostra de Venise | 2016 | Italie – Prix Marcello-Mastroianni du meilleur espoir pour Paula Beer
César du Cinéma | 2017 | France – Meilleure photographie, nomination pour meilleur film et meilleur réalisateur
Festival International du Film de Toronto | 2016 | Canada – Présentation spéciale

Biographie

En 1990, le réalisateur français François Ozon réus­sit le pres­ti­gieux concours de cinéma de la Fémis où il suit les cours du cinéaste Eric Rohmer. Son premier long-métrage, Sitcom, est rapi­de­ment suivi du film Sous le sable (2000) qui lui permet de se faire remarquer. Il n’hé­site pas à trai­ter de sujets diffi­ciles et ses films évoquent souvent la mani­pu­la­tion et l’étran­geté. Parmi ses plus grands succès, 8 femmes tient en 2001 une place spéciale. Ce film musi­cal met en effet à l’hon­neur huit actrices emblé­ma­tiques du cinéma français, parmi lesquelles Cathe­rine Deneuve, Emma­nuelle Béart et Ludi­vine Sagnier. Swim­ming Pool (2003), Ricky (2009), Potiche (2010), Dans la maison (2012) ou encore Jeune et Jolie (2013) rencontrent égale­ment un franc succès et lui valent de nombreuses distinc­tions dans les festi­vals du monde entier. En mai dernier, son film L’amant double était en compé­ti­tion offi­cielle au Festi­val de Cannes.