Préface à Valeur faciale de la désuétude, en trois temps

Guillaume Vallée

Samedi 26 août 2017 | 16:15
Centre d’Art de Percé

Première mondiale – Grande Rencontre des Arts Médiatiques en Gaspésie
Expérimental

En présence du réalisateur Guillaume Vallée

Québec / 2017 / 3 min / Expérimental / Version originale sans dialogue

Synopsis

Étude sur la relation entre la fragilité du matériau filmique et celle du corps du danseur. Images Super8 de danseuses développées à la main et multipliées qui performent devant un dispositif de vidéo analogique primitif.

Biographie

Cinéaste expérimental, artiste vidéo et commissaire indépendant québécois, Guillaume Vallée est diplômé de l’Université Concordia à Montréal en cinéma d’animation et titulaire d’un maîtrise en Studio Arts – Film Production. Il s’intéresse à toutes formes alternatives de l’image en mouvement. Son travail fait usage de différentes techniques techno-artisanales en explorant la matérialité médiatique par des interventions directes, des manipulations optiques et de la distorsion analogique dans le but de créer des oeuvres hybrides et élargies. Ses performances audiovisuelles ont été présentées dans une multitude de festivals (MUTEK, O.F.N.I., FICFA, Les Percéides, etc.) et ses films et vidéos expérimentaux, en distribution chez Vidéographe, ont été présentés internationalement. Son dernier court-métrage, Le bulbe tragique, a remporté le  »Best Canadian Work » au festival WNDX (Festival of Moving Image, Winnipeg). Il est aussi co-fondateur & programmateur au Festival Ibrida*Pluri (Montréal), avec Sonya Stefan et Samuel Bobony.