Atelier de vidéo analogique

Guillaume Vallée

Dimanche 19 août 2018 | 15:00
Centre d’art de Percé

L’atelier portera sur l’intégration et l’utilisation de technologies vidéo analogique afin de créer des images expérimentales et hybrides. L’atelier couvrira les différentes possibilités de la Hi8, du VHS, du glitch et de la console vidéo (video mixer), mais aussi de l’hybridité film/vidéo. Les participant seront amenés à découvrir les multiples possibilités qu’offre l’utilisation de la vidéo analogique au sein de leur création, que ce soit documentaire, fiction ou expérimentale.

Durée : 90 minutes

Coût : 20$

Limite de 12 participants

Biographie

Cinéaste expérimental, artiste vidéo et commissaire indépendant, Guillaume Vallée est diplômé de l’Université Concordia en cinéma d’animation et titulaire d’un MFA in Studio Arts – Film Production. Il s’intéresse à toutes formes alternatives de l’image en mouvement. Son travail fait usage de différentes techniques techno-artisanales en explorant la matérialité médiatique par des interventions directes, des manipulations optiques et de la distorsion analogique dans le but de créer des oeuvres hybrides et élargies.

Vallée questionne les notions de réappropriation et de recyclage, en traitant tout matériau comme du found footage au sein d’une pratique uniquement collaborative, dans le cadre de créations filmiques, vidéographiques et performatives. Ses performances audiovisuelles ont été présentées dans une multitude de festivals (MUTEK, O.F.N.I., FICFA, Les Percéides, (…) et ses films et vidéos expérimentaux, en distribution chez Vidéographe, ont été présentés internationalement. Son dernier court-métrage, Le bulbe tragique, a remporté le  »Best Canadian Work » au festival WNDX (Festival of Moving Image). Il est aussi co-fondateur & programmateur au Festival Ibrida*Pluri, avec Sonya Stefan et Samuel Bobony.

Guillaume Vallée complète un doctorat en Études et Pratiques des Arts à l’UQAM, sous la direction de Louis Jacob et Mario Côté. Ça thèse Recherche-Création à comme sujet les notions de dispositifs bricolés, de scène et de l’artiste en tant que bricoleur, autour des pratiques du cinéma expérimental. https://www.gvallee.com/