HAPPY FACE : LA TYRANNIE DE LA BEAUTÉ

ALEXANDRE FRANCHI

JEUDI 22 AOÛT 2019 | 21:00
CENTRE D’ART DE PERCÉ

COMPÉTITION
FICTION

EN PRÉSENCE DU CINÉASTE

QUÉBEC / 2018 / 97 MIN / FICTION / VERSION ORIGINALE ANGLAISE ET FRANÇAISE AVEC SOUS-TITRES FRANÇAIS

Synopsis

Stanislas, 19 ans, doit composer avec l’horreur que lui inspire une mère malade et un corps en déliquescence. Caché sous des bandages, il intègre clandestinement un groupe de soutien pour patients défigurés, qu’il poussera bientôt à la révolte. Le second long métrage d’Alexandre Franchi (The Wild Hunt) est tout d’abord une aventure humaine extraordinaire : aucun maquillage n’est permis ici, tous les comédiens nous offrant magnifiquement leur vrai visage. Happy Face est aussi un cri primal insolent – et non dénué d’humour – poussé contre le conformisme et les mesquineries superficielles de la société. Le résultat est bouleversant, déstabilisant, jouissif.

Prix, mentions et festivals

Prix collégial du cinéma 2019 – Grand prix

Biographie

Alexandre Franchi débute sa carrière en Finance et travaille dans le domaine des banques au Canada et dans le Golfe Persique. Puis, un mois avant d’entrer au prestigieux M.I.T. pour faire son MBA, il décide de tout plaquer et de suivre sa passion pour le cinéma.

Alexandre travaille comme producteur de vidéo-clips chez Soma Productions et consacre tout son temps libre à l’écriture de ses courts-métrages. Il en réalisera quatre, chacun basé sur un art classique (danse, opéra, poésie, musique).
Il part ensuite faire un stage au Canadian Film Centre à Toronto pour parfaire sa direction d’acteurs. De retour à Montréal, il est embauché comme réalisateur de publicités et se met à scénariser ses long-métrages.

The Wild Hunt, son premier long, a reçu le prix du Meilleur premier long-métrage canadien au Festival International de Films de Toronto (TIFF) en 2009. Le film fut voté parmi le Canada’s Top Ten Films of 2009 et a reçu le Prix du Public à Slamdance en 2010.