J.A MARTIN PHOTOGRAPHE

JEAN BEAUDIN

SAMEDI 24 AOÛT 2019 | 21:00
CINÉPLAGE – ESPACE CULTUREL SUZANNE GUITÉ, PRÈS DE LA PLAGE DE PERCÉ

PRÉSENTATION SPÉCIALE
FICTION

EN PRÉSENCE DU DIRECTEUR PHOTO PIERRE MIGNOT

*GRATUIT*

QUÉBEC / 1977 / 101 MIN / DRAME / VERSION ORIGINALE FRANÇAISE

Synopsis

Long métrage de fiction racontant l’histoire d’un photographe qui part seul chaque été sillonner le Québec du début du 20e siècle pour prendre et vendre des photos. Après quinze années de mariage, il (Marcel Sabourin) amènera sa femme (Monique Mercure). Ce sera l’occasion pour eux de se redécouvrir et de découvrir les autres.

Ce classique du cinéma québécois a été lauréat de nombreux prix, dont le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes, et sept prix Génie.

Prix, mentions et festivals

Festival de Cannes 1977 – Prix d’interprétation féminine et Prix du jury œcuménique (ex-æquo)

Gagnant de sept Canadian Film Awards

Biographie

Après des études à l’École des Beaux-arts de Montréal et de Zurich, Jean Beaudin entre à l’Office national du film (ONF) dans le studio d’animation. Peu de temps après, il se joint à l’équipe des films pédagogiques. Attiré par la fiction, il réalise Stop, en 1970, avant de faire quelques films érotiques dans le secteur privé. Il revient ensuite à l’ONF où il réalise deux courts métrages et deux moyens. Sa plus grande oeuvre, J.A. Martin photographe, remporte un prix au Festival de Cannes. En 1980, il revient vers la fiction avec Cordelia, un film historique basé sur un fait vécu. En 1984 et 1985, il réalise des adaptations, dont Mario et Le Matou, et devient réalisateur de feuilletons avec L’or et le papier ainsi que Les filles de Caleb. En plus de ces réalisations, il est également responsable de films publicitaires. Le travail qu’il effectue avec la pièce Being at Home with Claude, en 1992, «marque un jalon important dans l’histoire du rapport théâtre / cinéma au Canada».

Source : Université de Sherbrooke

Biographie

Pierre Mignot commence sa carrière de directeur de la photographie au milieu de la décennie 1960 en travaillant d’abord chez Delta Films, puis à l’Office National du Filmdu Canada. Il tourne notamment des courts et moyen métrages avec André Mélançon (Le Violon de GastonLes Tacots) et Jean Beaudin (Cher Théo). C’est aussi avec Jean Beaudin que Mignot tourne J.A. Martin photographe, qui sera présenté au Festival de Cannes en 1977. Mignot et Beaudin auront l’occasion de refaire équipe, notamment sur Cordélia en 1980, Mario en 1984 et Sans elle en 2006.

En 1979, Mignot signe la direction photo de Quintet, un film de science-fiction que Robert Altman vient tourner à Montréal. Ce sera le début d’une longue collaboration : Mignot et Altman travailleront ensemble à neuf autres reprises. Mignot est aussi un collaborateur fréquent de Léa Pool (Anne Trister en 1986, À Corps perdu en 1988, Le Papillon bleu en 2004) et Louis Bélanger (Route 132 en 2010, Les Mauvaises Herbes en 2016). C’est également Mignot qui signe les images de C.R.A.Z.Y., un film de Jean-Marc Vallée qui connaît un bon succès tant au Québec qu’en Europe.

Source : Wikipédia