LA FEMME DE L’HÔTEL

LÉA POOL

SAMEDI 24 AOÛT 2019 | 10:00
CENTRE D’ART DE PERCÉ

PRÉSENTATION SPÉCIALE / HORS COMPÉTITION
FICTION

EN PRÉSENCE DE LA CINÉASTE LÉA POOL ET DE L’ACTRICE LOUISE MARLEAU

QUÉBEC / 1984 / 88 MIN / FICTION / VERSION ORIGINALE FRANÇAISE

Synopsis

À noter qu’une discussion avec Léa Pool et Louis Marleau suivra la projection

Tournant un film dans sa ville natale, une réalisatrice trouve l’inspiration chez une femme, Estelle David, qui erre dans un hôtel. Cela l’aide à mieux définir le rôle qu’elle écrit pour sa comédienne, une artiste polyvalente qui excelle aussi bien dans le jeu dramatique que dans la chanson.

Prix, mentions et festivals

Festival des films du monde – Prix de la critique internationale

Festival international du film de Chicago – Grand prix d’interprétation féminine à Louise Marleau

Prix Génie – Meilleure actrice à Louise Marleau et Meilleure chanson originale

Biographie

Née en Suisse, Léa Pool émigre au Québec en 1975. Depuis son bac en communications à l’UQÀM en 78, elle a réalisé des émissions de télévision, des documentaires, des court-métrages et de nombreux long métrages, poursuivant une démarche cinématographique originale. En 1984, son premier long métrage de fiction, La Femme de l’hôtel, est accueilli avec enthousiasme par la critique et le public. Plusieurs films vont suivre, confirmant de plus en plus la place importante qu’occupe Léa Pool dans la cinématographie québécoise et canadienne. À ce jour, elle a réalisé plus de 15 long métrages, ce qui en fait une de nos cinéastes les plus prolifique.À travers son impressionnante filmographie, on trouve aussi des documentaires : Hôtel Chronicles, deux épisodes de la série bilingue Femmes: histoire inéditeun documentaire sur Gabrielle Roy, puis L’Industrie du ruban rose. Depuis 1989, Léa Pool reçoit plusieurs hommages à travers le monde, des rétrospectives de ses films sont présentées dans des festivals internationaux. Au Québec en 2006, elle a reçu le prix Albert-Tessier, la plus haute distinction décernée chaque année par le gouvernement du Québec en reconnaissance de son talent exceptionnel et de son apport remarquable dans le domaine cinématographique.

Source : Réalisatrice équitables