LETO

KIRILL SEREBRENNIKOV

MARDI 20 AOÛT 2019 | 21:00
CENTRE D’ART DE PERCÉ

HORS COMPÉTITION
FICTION

RUSSIE / 2018 / 129 MIN / FICTION / VERSION ORIGINALE RUSSE AVEC SOUS-TITRES FRANÇAIS

Synopsis

Le sujet du film est constitué par des éléments peu connus de la biographie de Viktor Tsoi et se déroule l’été 1981 à Leningrad. La trame de l’intrigue est la rencontre et la relation du jeune Tsoi , âgé de dix-neuf ans, de Mike Naoumenko (du groupe Zoopark), qui a vingt-six ans, et de Natalia Naoumenko, l’épouse de Mike. Il raconte aussi la création de la salle de concert Leningrad Rock Club et l’enregistrement du premier album du groupe Kino intitulé 458.

Source : Wikipédia

Prix, mentions et festivals

Festival de Cannes 2018 – Sélection officielle

Biographie

Kirill Serebrennikov est né le 7 septembre 1969 à Rostov-sur-le-Don, au sud de la Russie. Il y passe l’essentiel de sa jeunesse, et y décroche un diplôme en sciences physiques. Ce n’est toutefois pas la physique qui passionne le jeune Kirill, mais la mise en scène. Il réalise son premier long-métrage au cinéma en 1998, Nus. Ce film remporte un beau succès d’estime, et lui vaut les faveurs de la critique russe.

Il poursuit ensuite sa carrière à la télévision, où il réalise deux séries télé, Rostov-papa (2001) et Journal d’un assassin (2003), ainsi que des spots publicitaires. Ces nombreuses productions télévisuelles lui valent le Prix national de la meilleure réalisation télévisée. Parallèlement, il mène une carrière de metteur en scène de théâtre; il est directeur artistique du célèbre Centre Gogol à Moscou.

Kirill Serebrennikov revient au cinéma avec Jouer les victimes (2006), qui lui permet d’obtenir le Prix du festival du cinéma de Rome. En mai 2018, il est sélectionné en compétition officielle pour la Palme d’Or du Festival de Cannes, avec Leto, un film sur les débuts de la scène rock en Union soviétique durant les années 80.

Source : Gala.fr