PREMIÈRES ARMES

JEAN-FRANÇOIS CAISSY

MERCREDI 21 AOÛT 2019 | 13:00
CENTRE D’ART DE PERCÉ

HORS COMPÉTITION
DOCUMENTAIRE

QUÉBEC / 2018 / 106 MIN / DOCUMENTAIRE / VERSION ORIGINALE FRANÇAISE

Synopsis

Lancés dans une formation intensive de 12 semaines, des civils se voient progressivement transformés en soldats des Forces armées canadiennes. Pour le troisième volet de sa série documentaire traitant librement des étapes de la vie, Jean-François Caissy propose une immersion captivante dans le monde militaire, en suivant le parcours de jeunes adultes dans ce choix de carrière singulier.

Prix, mentions et festivals

BERLINALE 2018

Biographie

Originaire du village de Carleton-sur-Mer au Québec, Jean-François Caissy œuvre en tant qu’artiste indépendant dans les domaines du cinéma et des arts visuels.

Après un début prometteur avec le documentaire La saison des amours (2005), il réalise ensuite La belle visite (2009), qui lui vaut une première reconnaissance internationale. Présenté en première mondiale au 60e Festival du film de Berlin, le film remporte le prix du meilleur documentaire au FICFA et est sélectionné dans bon nombre de festivals à travers le monde, dont le BFI London Film Festival, Vision du Réel et Hot Docs.

La marche à suivre (2014), troisième long métrage documentaire du cinéaste, fut présenté en première mondiale à la 64e Berlinale pour ensuite remporter le “World Pulse Award” du meilleur documentaire au festival IndieLisboa, au Portugal” Le film remporte également une mention spéciale au Camden International Film Festival et au RIDM, en plus d’être présenté au Museum of Modern Art de New York dans le cadre de la série “MoMA Presents”.

Photographe de formation, Jean-François Caissy poursuit également une pratique en arts visuels. Son installation vidéo Derby (2011) fut présentée au Centre Clark à Montréal ainsi qu’au Anthology Film Archives à New York. Plus récemment, son installation vidéo Exposition Agricole (2017) fut présentée à la Cinémathèque québécoise à Montréal et à la galerie Espace F de Matane.

Son plus récent film, Premières armes (2018), lui vaut une troisième invitation à la Berlinale. Il s’agit d’une production de l’Office national du film du Canada.