YOUR LONELINESS AND THIS SUSPENDED TIME

JINYOUNG KIM ET KEVIN JUNG-HOO PARK

SAMEDI 17 AOÛT 2019 | 14:00
CENTRE D’ART DE PERCÉ

PREMIÈRE GASPÉSIENNE
OEUVRE VIDÉO

QUÉBEC, CORÉE DU SUD / 2018 / 7 MIN / OEUVRE VIDÉO / VERSION ORIGINALE ANGLAISE SOUS-TITRÉE EN ANGLAIS

Synopsis

Résultant d’un échange entre les séquences d’archives et les prises de notes visuelles des deux cinéastes, Your Loneliness and This Suspended Time dépeint le vide psychologique d’un sujet qui est pris dans un état de non-lieu. La vidéo présente des extraits de prises de notes privées utilisant des téléphones cellulaires et des caméras, avec une couche de texte qui narre la négation émotionnelle du moi lorsqu’il fait face à la perte du sentiment du lieu dans un environnement urbain.

Prix, mentions et festivals

2018 Burnt Experimental Video Art and Film Festival, Montréal

Biographie

Jinyoung Kim utilise ses médias temporels pour créer ses oeuvres. L’expérience de Kim lorsqu’elle a immigré au Canada dans sa jeunesse a renforcé sa motivation à créer des oeuvres qui expriment des points de vue sur le déplacement, à la fois pour elle-même et pour les autres. Kim se trouve entre deux réalités – l’une au Canada et l’autre en Corée du Sud, et ses projets sont souvent des ponts qui relient les deux maisons dans lesquelles elle a grandi, en tant que relations familiales et lieux d’origine.

Ses recherches portent actuellement sur le discours du « lieu » et sur la manière dont l’absence physique et la présence d’un lieu influent sur la perception de soi. Ses photographies et ses vidéos associent documentaire et fiction pour former des récits métaphoriques qui traitent de questions d’identité, de sentiment d’appartenance et de relation entre le lieu et soi. Plus récemment, elle a exposé à Gallery 101, VU Photo, Leonard et Bina Ellen Art Gallery et FoFA Gallery. Elle a obtenu son BFA de l’Université OCADà Toronto et MFA de l’Université Concordia.

Biographie

Kevin Jung-Hoo Park est un cinéaste coréo-canadien et un artiste multimédias basé à Montréal. Ayant passé son enfance au Canada et son adolescence en Corée, il a fait l’expérience de multiples crises d’identité au cours de sa vie, qui est devenue le sujet principal de son travail. Il s’est aussi intéressé à la façon dont l’identité sociale et/ou existentielle d’un individu est construite en relation avec l’acte de se remémorer. Il a exploré des méthodes de mise-en-abyme, d’écrans multiples et de rephotographie afin de créer de nouveaux rapports entre images, de manière à traiter de la part du processus de recréation de la spatio-temporalité perceptuelle qui nous entoure dans l’établissement de notre identité.