Penelope

Marc Girard, Stéphane Thériault

Dimanche 30 août 2015 | 17:00
Vieille Usine de l’Anse-à-Beaufils

Sélection officielle – Première mondiale

En présence de Marc Girard et Stéphane Thériault

Québec / 2015 / 105 minutes / Documentaire / Couleur / Numérique / Version originale française

Synopsis

Le 27 avril 1815, la frégate anglaise Penelope, en route vers Québec et sous la commande du capitaine James Galloway, s’échoue sur un haut fond et se fracasse en trois morceaux sur une pointe rocheuse près de la municipalité de Cloridorme, Pointe à la frégate. De nombreux hommes perdent la vie dans cette tragédie maritime. Deux cents ans plus tard, pendant qu’une expédition s’affaire à plonger pour trouver et documenter les vestiges du célèbre navire, des personnages, parfois hauts en couleur, évoquent leurs expériences et souvenirs de Penelope dont la présence a marqué, depuis plusieurs générations, l’imaginaire de toute une communauté.

Biographie

Né à Rouyn-Noranda en 1967, Marc Girard étudie le cinéma à l’Université Concordia puis fonde Les productions de la crécerelle en 1998. En 2003, son premier documentaire, Rien sans pennes, se mérite le prix Jutra pour le meilleur documentaire québécois. Il est aussi le co-producteur et le co-réalisateur d’À la rencontre du Père Noël (2007) qui se mérite une mention spéciale de l’Association québécoise des critiques de cinéma aux Rendez-Vous du Cinéma Québécois. En 2014, il termine Chemin Bessette, qui témoigne de la vie d’un jeune cultivateur et de sa famille. En 2005, lors d’un premier voyage en Gaspésie, il s’éprend à jamais de ses paysages fabuleux et de la chaleur de ses habitants souvent plus grands que nature. C’est à Mont-Louis, en 2011 qu’il rencontre Stéphane Thériault qui l’initiera à la plongée sous-marine et avec qui il signera la réalisation de Penelope, son quatrième long-métrage documentaire.

Biographie

Stéphane Thériault est né à Murdochville en 1970. Il passe la plus grande partie de sa jeunesse dans les environs de la métropole puis poursuit des études en musique et en sonorisation au cégep de Drummondville. Il travaillera en tant que sonorisateur et participera à de nombreux projets d’enregistrement auxquels il collaborera également en tant qu’auteur et compositeur. Il s’intéresse aussi aux arts visuels, particulièrement aux techniques d’aerographie qu’il enseignera pendant plusieurs années. Son amour de la mer et son attachement profond à ses racines gaspésiennes le ramèneront en région régulièrement pour pratiquer la plongée sous-marine. C’est à travers cette pratique qu’il s’initiera à sa plus récente passion : la photographie. Avec Penelope, il co-signe sa première réalisation documentaire.