_appel_films_2019
_slide_edition2018_images
bandeau2015-mobile

Les réalisateurs : Alexandra Guité, Olivier Poulin, Maryse Goudreau et Félix Lamarche.

Les courts métrages d’Alexandra Guité de Percé [L’Île], d’Olivier Poulin de Chandler [Le gars de la patinoire], de Maryse Goudreau d’Escuminac [Mise au monde] et de Félix Lamarche [La Frontière, prix du meilleur film Gaspésie-Îles au 10e Festival Les Percéides en août dernier en Gaspésie] seront projetés en grande première au 14e Festival Cinema on the Bayou en Louisiane du 23 au 30 janvier 2019! Le long métrage « La Bolduc » du réalisateur François Bouvier sera également projeté en première louisianaise.

Le Festival de cinéma Les Percéides est très heureux d’annoncer pour une deuxième année qu’une délégation d’artisans du cinéma et de la culture gaspésienne seront présents à Lafayette en Louisiane du 23 au 30 janvier dans le cadre du 14e Festival Cinema on the Bayou www.cinemaonthebayou.com . Ce festival de films indépendants reconnu sur la scène américaine et de la francophonie internationale accueillera une délégation de la Gaspésie afin de présenter le projet << Action Louisiane Gaspésie 2019! >>. Dans ce contexte, le Festival Les Percéides présentera en première états-unienne à Lafayette un programme de films gaspésiens réalisés par des cinéastes de la région qui seront présents à Cinema on the Bayou pour l’occasion. Le Festival Les Percéides présentera également une table ronde afin de discuter de la création cinématographique en Gaspésie et plus largement, du cinéma francophone international. Une conférence sur l’histoire acadienne en Gaspésie fera l’objet d’une présentation spéciale de l’historien bien connu de Restigouche Michel Goudreau qui sera également présent à Lafayette pour l’occasion. Parmi les films qui seront projetés à la Cité des arts de Lafayette et au Acadiana Center for the Arts dans le cadre du festival Cinema on the Bayou mentionnons :

PREMIÈRE AMÉRICAINE POUR LE LONG MÉTRAGE LA BOLDUC EN LOUISIANE

Québec / 2018 / 1h40 / Fiction / Version originale française sous tirée en anglais.

L’histoire du film La Bolduc raconte la vie exceptionnelle de l’auteure-compositrice-interprète née Mary Travers à Newport en Gaspésie en 1884. Musicienne autodidacte, considérée comme la première « chansonnière » du Québec, elle a connu un succès phénoménal dans les années vingt-trente auprès du public québécois et la consécration par le biais du disque. François BOUVIER est réalisateur, producteur, scénariste et metteur en scène québécois. Il a réalisé de nombreux films et téléromans depuis les trente dernières années dont le long métrage Paul à Québec qui a connu un grand succès public. La Bolduc est son plus récent long métrage.

L’ÎLE DOCUMENTAIRE D’ALEXANDRA GUITÉ DE PERCÉ

Québec / 2009 / 15 min. 10 / Documentaire / Version originale française et anglaise.

Retour aux sources des descendants des anciens habitants de l’île Bonaventure située au large du village balnéaire de Percé, jadis expropriés brutalement en 1971. Rencontre poignante avec l’un de ses derniers survivants, le lumineux Louis Brochet, âgé de 91 ans.

Originaire du village de Percé, Alexandra GUITÉ a complété le programme de réalisation cinéma de l’Institut National de l’Image et du Son (INIS) ainsi que des études doctorales en sociologie, science politique et philosophie. Dans ses films et reportages, elle explore des sujets aussi variés que la vie monastique, le pouvoir social de l’art, les pensionnats autochtones, l’agriculture biologique, l’embourgeoisement urbain, la pollution sonore et l’explosivité des mouvements sociaux latino-américains. Captivée par les mystères de son coin de pays, elle réalise son premier documentaire gaspésien, L’île, en 2009. Elle prépare actuellement la production du long-métrage S’éveiller sur l’enseignement de la philosophie et de la méditation avec les enfants.

MISE AU MONDE DOCUMENTAIRE DE MARYSE GOUDREAU D’ESCUMINAC

Québec / 2018 / 23 min. 30 / Documentaire / Version originale française.

Mise au monde est un documentaire expérimental qui esquisse une histoire sociale du béluga, du Saint-Laurent jusqu’à l’extrême-Est de la Russie. À partir d’une pluralité de regards et notamment celui d’un camionneur transportant un béluga, l’artiste a composé la narration d’une gestation. L’image opère de façon non-linéaire à travers plusieurs lieux et temporalités de la naissance et de la disparition du béluga, pour en créer finalement une forme d’histoire sociale.

Originaire de la Gaspésie, Maryse GOUDREAU travaille depuis plusieurs années au développement d’archives thématiques proposant des regards croisés à la fois sociologiques, politiques et anthropologiques en explorant l’image, les fonds photographiques, le cinéma et l’art participatif. En 2017, elle est récipiendaire du Prix Lynne-Cohen offert en partenariat avec le Musée national des beaux-arts du Québec en 2017.

LE GARS DE LA PATINOIRE D’OLIVIER POULIN DE CHANDLER

Québec / 2018 / 22 min. 30 / Documentaire / Version originale française.

Au cœur de village de Sainte-Thérèse de Gaspé se trouve une patinoire extérieure. La communauté s’y retrouve, le temps d’un tournoi amical, de faire ses premiers coups de patins ou de manger un hot-dog. Bénévole dans l’âme, Régis est fidèle au poste, soir et matin il s’occupe de la glace et de ses visiteurs. Suivons-le au fil d’une saison riche en rencontres et en émotions.

Diplômé en réalisation de films documentaires à l’École des métiers du cinéma de Rivière-du-Loup. Olivier POULIN en est à ses premières armes dans le monde du documentaire. Établi dans le village de Pabos en Gaspésie, il s’est donné pour mission de faire connaitre les acteurs méconnus peuplant son milieu par l‘entremise de sa caméra. Il a réalisé en 2016 le documentaire sur l’art Barachois in situ qui a été sélectionné au Festival Les Percéides. Curieux et amoureux de sa région, il a fondé en 2017 sa compagnie de production de films documentaires PROD 132 à Chandler.

LA FRONTIÈRE DE FÉLIX LAMARCHE – PRIX DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE GASPÉSIE-LES-ÎLES AU 10e FESTIVAL LES PERCÉIDES EN AOÛT 2018

Québec / 2017 / 20 min. 30 / Documentaire / Version originale française et anglaise.

Une réflexion sur notre rapport à la mer et son exploration, avec comme point de départ la mission scientifique qui s’est penchée sur les enjeux entourant le prospect Old Harry, dans le golfe du Saint-Laurent. Science, philosophie et politique s’entremêlent dans ce voyage atypique sous forme d’essai documentaire.

Félix LAMARCHE est un cinéaste indépendant québécois qui explore les possibilités de la pratique documentaire. Certains des films qu’il a réalisés incluent Des hommes à la mer (2012), Les terres lointaines (2017), un long métrage documentaire qui s’est mérité le prix Pierre et Yolande Perrault, et La Frontière (2017), un court métrage produit lors de la résidence d’artiste Plan Large à Rimouski DANS LE Bas St-Laurent. La Frontière a remporté le Prix du meilleur court métrage Gaspésie-les-Îles lors du 10e Festival Les Percéides de Percé en août 2018.

MICHEL GOUDREAU, HISTORIEN DE LA GASPÉSIE – CONFÉRENCIER

Michel Goudreau, historien.

Natif et résidant de Pointe-à-la-Croix en Gaspésie Michel GOUDREAU est auteur et chercheur en histoire. Il est un spécialiste de la question acadienne en Gaspésie. Rédacteur en chef de la revue Histoire Ristigouche et auteur de trois livres sur l’histoire.

Il a récemment publié Familles Rebelles de la Petite-Rochelle – Les Acadiens de la résistance sur la Ristigouche 1760 avec la Société Historique Machault (2018). Il s’implique actuellement dans l’organisation du prochain Congrès mondial acadien à Moncton en 2019.

Le Festival Les Percéides dont la présence en Louisiane sera assurée par le directeur artistique François CORMIER est très honoré par cette opportunité d’échange culturel avec la Louisiane et sera très heureux d’accueillir à Percé pour sa 11e édition du 15 au 25 août 2019 l’équipe de Cinema on the Bayou ainsi qu’une délégation de jeunes cinéastes de la Louisiane qui feront à leur tour briller les écrans de Percé.

 

Aurélien Bisson de Bonaventure et Olivier Poulin de Chandler, nouveaux membres du conseil d’administration du Festival Les Percéides.

Lors de son assemblée du 8 décembre 2018 Le Festival Les Percéides a accueilli deux nouveaux administrateurs gaspésiens au sein de son conseil d’administration: M. Aurélien Bisson qui vit et travaille à Bonaventure dans la Baie-des-Chaleurs est un acteur de premier plan dans le développement de la culture en Gaspésie et M. Olivier Poulin qui vit et travaille à Chandler est un jeune réalisateur et producteur très dynamique dans le domaine du cinéma documentaire de la MRC du Rocher-Percé. Leurs expériences complémentaires et leurs engagements au développement du 7e art dans la région seront des atouts précieux pour accompagner les projets du Festival Les Percéides à Percé particulièrement en 2019 et au cours des prochaines années. Notes biographiques:

Aurélien Bisson – Détenteur d’un Baccalauréat ès arts par cumul de certificats en animation, administration et développement régional, Aurélien Bisson est très impliqué dans le développement culturel de la Gaspésie. Sur le plan professionnel, il a œuvré au sein du Centre régional de services aux bibliothèques de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine à rendre le livre et la lecture accessible au plus grand nombre. Il a aussi été un acteur important de la création du Conseil de la culture de la Gaspésie, duquel il a été administrateur et président pendant de nombreuses années. À ce titre, il a siégé également au Conseil régional de concertation et de développement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. À la demande de la Conférence régionale des élus, il a animé une large consultation qui a mené à la rédaction de la politique-cadre du tourisme durable de la région et à la création de la première Charte des paysages de la Gaspésie. Il est un amoureux du territoire et s’en fait le défenseur et promoteur en toute occasion.

Olivier Poulin – Diplômé en réalisation de films documentaires à l’École des métiers du cinéma de Rivière-du-Loup, Olivier Poulin en est à ses premières armes dans le monde du cinéma documentaire. Établi dans le village de Pabos en Gaspésie, il s’est donné pour mission de faire connaître les acteurs méconnus de sa communauté par l‘entremise de sa caméra. Curieux et amoureux de sa région, il a fondé sa compagnie de production vidéo 132 PROD qui est établie à Chandler. En 2018 il a présenté son documentaire Barachois In situ au 13e Festival Cinema on the Bayou de Lafayette en Louisiane en plus de participer à l’École de cinéma d’été de Percé en août dernier où il a suivi une classe en direction de la photographie avec le maître Michel La Veaux. Son tout dernier court métrage Le gars de la patinoire a été présenté en sélection officielle au 10e Festival les Percéides à Percé qui s’est tenu du 16 au 26 août dernier.

Crédit photo: Xavier Legault, Voltaic Photo 2018.

Le Festival Les Percéides est particulièrement heureux d’annoncer la nomination de Billy Bastien au sein de son équipe de direction. Billy assumera à partir de maintenant le poste d’adjoint à l’administration et à la direction du festival. Originaire de Chandler dans la MRC du Rocher-Percé, il a d’abord suivi une formation en technique de comptabilité et gestion [DEC] au Collège régional Champlain St-Lawrence de Québec. Il étudie présentement au baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie à l’UQAM/l’Institut du Tourisme et de l’Hôtellerie du Québec [ITHQ] à Montréal où il assume également la vice-présidence de l’association étudiante. Son esprit d’entrepreneur, sa grande sensibilité à l’accueil, sa connaissance de Percé et de sa communauté et son amour de la Gaspésie seront des atouts précieux pour le développement du Festival de cinéma Les Percéides. Parfaitement bilingue, il sera également responsable des dossiers de partenariats stratégiques en vue de la 11e édition du Festival Les Percéides qui se déroulera à Percé du 15 au 25 août 2019. Depuis plusieurs années entre ses moments d’études il réside à Percé durant toute la saison estivale où il s’adonne à ses passions personnelles et professionnelles.