_campagne_benefice
bandeau2015-mobile

Les films gaspésiens du réalisateur Éli Laliberté et de l’auteur-compositeur-interprète Florent Vollant, du cinéaste Alexis Fortier Gauthier et de la réalisatrice Laurence Lévesque sélectionnés au 15e Festival Cinema on the Bayou en Louisiane. Crédits : Justine Baillargeon| Marie-France Coallier|Kaoahsiung Festival Production Port d’attache.

LE 7E ART DE LA GASPÉSIE BRILLERA SUR LES ÉCRANS DE LA LOUISIANE ! POUR UNE TROISIÈME ANNÉE LE FESTIVAL LES PERCÉIDES SERA PRÉSENT AU 15e FESTIVAL CINEMA ON THE BAYOU (22 AU 29 JANVIER 2020) À LAFAYETTE POUR Y PRÉSENTER EN GRANDE PREMIÈRE UN PROGRAMME DE FILMS DE LA GASPÉSIE.

Le Festival de cinéma Les Percéides est très heureux d’annoncer pour une troisième année qu’une délégation d’artisans du cinéma et de la culture gaspésienne seront présents à Lafayette en Louisiane du 23 au 30 janvier dans le cadre du 15e Festival Cinema on the Bayou www.cinemaonthebayou.com . Ce festival de films indépendants reconnu sur la scène américaine et de la francophonie internationale accueillera une délégation de la Gaspésie afin de présenter le projet << Action Louisiane Gaspésie 2020! >>. Dans ce contexte, le Festival Les Percéides présentera en première états-unienne à Lafayette un programme de films gaspésiens réalisés par des cinéastes de la région qui seront présents à Cinema on the Bayou pour l’occasion. Le Festival Les Percéides présentera également une table ronde afin de discuter de la création cinématographique en Gaspésie et plus largement, du cinéma francophone international. Parmi les films retenus qui seront projetés à la Cité des arts de Lafayette et au Acadiana Center for the Arts dans le cadre du festival Cinema on the Bayou mentionnons :

PREMIÈRE AMÉRICAINE POUR LE LONG MÉTRAGE FLORENT VOLLANT FAISEUR DE MAKUSHAM EN LOUISIANE DU RÉALISATEUR GASPÉSIEN ÉLI LALIBERTÉ

Québec / 2019 / 50 min / Documentaire / Version originale française sous tirée en anglais

Florent Vollant – Faiseur de Makusham trace un portrait sensible, inédit et revient sur le parcours engagé de l’auteur-compositeur-interprète innu Florent Vollant, né au Labrador et qui a grandi à Malieotenam sur la Côte-Nord au Québec. L’auteur, qui a dû quitter très jeune sa famille de chasseurs nomades, nous parle de sa rage au cœur et comment la musique deviendra le fil conducteur de sa vie. Artiste influent, il se fait connaître au grand public au milieu des années quatre-vingt au sein du duo Kashtin; le plus important groupe musical de l’histoire des Premières Nations. Homme de cœur, il poursuivra une carrière solo. Le film nous montre également comment Florent Vollant s’implique ardemment pour défendre la culture et transmettre sa passion aux jeunes musiciens autochtones. Il est récipiendaire de nombreux prix : Artiste pour la Paix et le Gouvernement du Québec l’a nommé récemment Chevalier de l’Ordre du Québec.

Gaspésien d’origine, Éli Laliberté est impliqué depuis 25 ans dans la communauté Mi’gmaq de Gesgapegiag. Il y a tissé pour toujours, des liens privilégiés avec celle-ci, à travers ses enfants et petits-enfants qui sont membres de la communauté. Ces relations à travers le temps l’on motivé à vouloir mettre en lumière les réalités autochtones des Amériques. Impliqué dans la production et à la réalisation de ses films, il s’efforce de présenter un portrait juste et équilibré des communautés autochtones. Empreint d’humaniste et guidé par le respect, il y porte à l’écran une réalité à l’écart des préjugés ou d’un trop grand romantisme.
Récemment, il a reçu le prix Gémeaux pour la meilleure cinématographie documentaire et a été mis en nomination dans la catégorie Meilleur réalisation série documentaire art et culture. Une de ses récentes productions, konnetced.tv, a été en nomination au Canadian Screen Awards dans la catégorie Best Factual Series. Créer du contenu et raconter des histoires est sa passion numéro un. « J’aime explorer nos origines, le territoire et les gens, c’est ce qui me motive dans tout ce que j’entreprends. »

MÉLOPÉE D’ALEXIS FORTIER GAUTHIER

Québec / 2019 / 17 min / Fiction / Version originale française sous titrée en anglais

En vacances à la mer en Gaspésie, trois jeunes amis sont envoûtés par une force surnaturelle. Grand prix du meilleur court métrage Gaspésie – 11e festival Les Percéides 2019.

Formé à l’UQÀM et à l’INIS, Alexis Fortier Gauthier originaire de Québec signe une œuvre féconde et foisonnante dont la Gaspésie est souvent un lieu de fiction privilégié. En 15 ans de pratique, il réalise plusieurs courts métrages, dont Après tout (prix Génie 2008), Dans la neige et Gaspé Copper. En 2016, il coréalise le long métrage de fiction D’encre et de sang.


PORT D’ATTACHE DE LAURENCE LÉVESQUE

Québec / 2019 / 28 min / Fiction / Version originale sous titrée en anglais

Samuel vit à Saint-Maxime-du-Mont-Louis en Gaspésie. Contrairement à de nombreux jeunes qui quittent la région à la recherche d’un emploi, Il est profondément ancré dans son village et n’a qu’un rêve : acheter le bateau de pêche de Clément qui part à la retraite. Filmé avec un beau sens de l’observation et du cadre, Port d’attache accompagne Samuel à travers les difficultés administratives qu’il rencontre dans ses démarches, et rend un hommage sensible à ceux et celles qui continuent, contre vents et marées, à faire vivre leur communauté et à croire dans la pérennité d’une culture et d’une vocation menaçant de disparaître. Ce port d’attache porte décidément bien son titre et s’inscrit dans une tradition mémorable du documentaire québécois. (BD)

Prix, mentions et festivals
Vision du Réel (Suisse, 2019). Festival Les Percéides (Percé, 2019). RIDM (Montréal, 2019).

Laurence Lévesque est originaire de Saint-Eustache. Après avoir terminé un D.E.C en communication-cinéma au collège Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse, elle complète un certificat en scénarisation à l’Université du Québec à Montréal. Elle part ensuite en Nouvelle-Écosse durant un an, pour enseigner le français à de jeunes étudiants du secondaire. À son retour, elle débute son baccalauréat en cinéma, toujours à l’Université du Québec à Montréal dans le profil réalisation, qu’elle termine en avril 2017. D’ailleurs, Laurence s’intéresse à l’impact de la démarche artistique sous-jacente au documentaire comme outil d’intervention sociale. Par le passé, elle s’est surtout tourné vers la forme documentaire pour explorer des sujets qui l’habitent mais elle s’intéresse aussi à la fiction. Son court métrage Port d’attache a été entièrement tourné à St-Maxime de Mont-Louis du côté nord en Gaspésie.

Le Festival Les Percéides dont la présence en Louisiane sera assurée par le directeur artistique François Cormier est très honoré par cette opportunité d’échange culturel avec la Louisiane et sera très heureux d’accueillir à Percé pour sa 12e édition du 18 au 23 août 2020 l’équipe de Cinema on the Bayou ainsi qu’une délégation de jeune cinéastes de la Louisiane qui feront à leur tour briller les écrans de Percé.

Ce projet d’échange culturel est rendu possible grâce au soutien du Ministère des relations internationales et de la francophonie du Québec et de [LOJIQ] Les Offices Jeunesses Internationaux du Québec.

Le Festival Les Percéides met en vente 100 fauteuils de cinéma!
Lancement d’une campagne-bénéfice pour la renaissance du Centre d’art de Percé

© William De Merchant | Festival Les Percéides 2019

Percé, le 10 décembre 2019  Les Percéides – Festival international de cinéma et d’art de Percé, lance aujourd’hui une campagne-bénéfice majeure sur son site internet www.perceides.ca visant à amasser 100 000 $ par la vente symbolique de fauteuils de cinéma. Cette somme servira à redonner au Centre d’art de Percé sa vocation artistique et multidisciplinaire originale grâce à l’aménagement d’une salle de cinéma moderne ainsi que d’un espace pour des projections, des expositions, des événements et la tenue de l’École de cinéma d’été de Percé.

« L’achat symbolique de fauteuils de cinéma permet de témoigner concrètement son soutien à la renaissance du mythique Centre d’art de Percé, un projet culturel structurant pour la diffusion et le développement du cinéma en Gaspésie, affirme François Cormier, fondateur et directeur artistique du Festival Les Percéides. Sa réalisation permettra de faire revivre un haut-lieu de la diffusion artistique et de l’enseignement des arts au Québec, mais aussi de mettre en valeur un bâtiment patrimonial classé par le ministère de la Culture du Québec. » S’adressant à un large public de tous les horizons la renaissance du Centre d’art de Percé aura également des retombées socioéconomiques importantes pour Percé et la région en plus de permettre créer une vitrine originale pour la diffusion du cinéma d’auteur en région.

© William De Merchant | Festival Les Percéides 2019

Fondé en 1956 par les artistes gaspésiens Suzanne Guité (1927-1981) et Alberto Tommi (1917-1959) dans une vieille grange, le Centre d’art de Percé est un lieu mythique qui a marqué son époque. Il a connu un rayonnement culturel impressionnant partout au Québec jusqu’à sa fermeture dans les années 1980, à la suite du décès de Suzanne Guité. Des artistes importants ont gravité autour de ce foyer artistique multidisciplinaire où se côtoyaient activités de diffusion – expositions de peinture et de sculpture, pièces de théâtre, projections cinématographiques, spectacles de musique – et enseignement des arts visuels.

Racheté par Les bateliers de Percé en 1990, le bâtiment est l’hôte de plusieurs activités au fil des ans.En 2017, le Festival Les Percéides entame un partenariat avec ses propriétaires. Il y aménage une salle de cinéma temporaire, puis mijote un projet qui permettrait de redonner ses lettres de noblesse à l’institution que fut le Centre d’art de Percé. Ainsi naît, en 2019, le projet de renaissance du Centre d’art en partenariat avec plusieurs partenaires publics.

© William De Merchant | Festival Les Percéides 2019

En plus des nombreux partenariats locaux et régionaux qu’il entretient depuis plusieurs années, Le Festival Les Percéides s’est constitué un solide réseau national et international formé d’une centaine d’organisations professionnelles du cinéma : distributeurs de films, festivals de cinéma, institutions d’enseignement du 7e art, etc. Il compte sur la mobilisation de ses partenaires et de son réseau professionnel pour contribuer à la campagne-bénéfice, mais aussi sur celle des citoyens et gens d’affaires de Percé et des environs, des cinéphiles et, plus largement, des adeptes d’art.

Le Festival propose différentes possibilités de contribution financière, allant de 25 $ à 1000 $ ou plus, qui se traduisent en l’achat symbolique de fauteuils de cinéma. Chaque catégorie de dons donne droit à des avantages (ex. : abonnements, invitations ou autre). La contribution peut se faire en ligne à campagnebenefice-centredartperce.org ou encore en envoyant un chèque au Festival Les Percéidespar voie postale. 

Le Festival international de cinéma et d’art de Percé – Les Percéides offre, depuis 2008, au public local et régional un accès à diverses formes de cinéma d’auteur d’ici et d’ailleurs en saison estivale. Il propose également, depuis 2015, la Grande Rencontre des arts médiatiques en Gaspésie, un événement rassembleur centré sur les arts médiatiques et les pratiques expérimentales contemporaines qui en découlent.

© La Nomade photographie et William De Merchant | Festival Les Percéides 2019

Plus de 100 œuvres cinématographiques, 45 longs métrages et une soixantaine de courts métrages, présentées en première mondiale, nord-américaine et gaspésienne, une trentaine d’événements spéciaux et plus de 60 invités lanceront les célébrations de la 11e édition du Festival international de cinéma et d’art Les Percéides qui se déroulera du 15 au 25 août 2019 en Gaspésie.

Louise Marleau (© Julie Perreault) et Antoine Olivier Pilon (© Ludovic Rolland Marcotte)

Percé le 1er août 2019 – C’est en présence de la talentueuse actrice québécoise Louise Marleau, qui agira à titre de présidente du jury, et de l’acteur Antoine Olivier Pilon, que le Festival international de cinéma et d’art de Percé Les Percéides en Gaspésie lancera officiellement les activités de sa onzième édition consacrée au cinéma d’auteur. Cette année, le Festival Les Percéides occupera deux lieux symboliques du grand Percé, soit le bâtiment historique qui abritait le mythique Centre d’art de Percé (fondé par l’artiste gaspésienne Suzanne Guité) et la Vielle Usine de l’Anse-à-Beaufils, une ancienne usine de pêche située sur la plage et convertie en havre culturel enchanteur.  

LE CINÉMA D’AUTEUR BRILLERA A PERCÉ : ENTRE PREMIÈRES GASPÉSIENNES ET PREMIÈRES NORD-AMÉRICAINES

La grande majorité des œuvres présentées durant le Festival Les Percéides seront projetées pour la première fois en Gaspésie. Certains de ces films seront d’ailleurs en premières canadiennes, nord-américaines et même mondiales.

Du côté des longs métrages, mentionnons le documentaire québécois Florent Vollant – Faiseur de Makusham, présenté en première mondiale, du réalisateur gaspésien Éli Laliberté. M. Vollant, ainsi que le réalisateur, seront sur place pour introduire le film et échanger avec le public.

Une autre première mondiale, le documentaire Farouchement Kittie, un documentaire touchant qui relate la vie de l’artiste Kittie Bruneau, dont l’œuvre est intimement liée au paysage de Percé et de l’Île Bonaventure. Le film est réalisé par Alain Goudreau, qui sera présent à la projection, accompagné de Mme Bruneau.

Durant la première fin de semaine du festival, deux projections spéciales, soit celle de l’exceptionnel Mommy de Xavier Dolan, en présence de l’acteur Antoine Olivier Pilon, ainsi que celle de Les salopes ou le sucre naturel de la peau, en première gaspésienne, en présence de la réalisatrice Renée Beaulieu et de l’actrice Nathalie Cavezzali.

DES FILMS QUÉBÉCOIS RÉCENTS EN GRANDE PREMIÈRE À PERCÉ

Florent Vollant – Faiseur de Makusham | © Éli Laliberté

Le Festival Les Percéides est très heureux de présenter en grande première gaspésienne À tous ceux qui ne me lisent pas de Yan Giroux, en présence du réalisateur. D’autres films québécois récents seront projetés en présence du ou des réalisateurs, notamment Mad Dog Labine, La fin des terres, Happy Face : La tyrannie de la beauté et le documentaire sur le cinéaste André Forcier Des histoires inventées.

FILMS INTERNATIONAUX MARQUANTS DE LA DERNIÈRE ANNÉE 

La sélection internationale réunira des films qui ont su passionner les critiques et le public au cours de la dernière année cinématographique et qui ont véritablement reçu la consécration dans les plus grands festivals de cinéma. Des films d’une maîtrise cinématographique de haut vol qui risquent d’apporter des vagues d’émotions aux cinéphiles du festival. Parmi cette sélection, notons Cold War du Polonais Pawel Pawlikowski, Prix de la mise en scène à Cannes en 2018, le film islandais Une femme en guerre, et l’étonnant Dogman de l’Italien Matteo Garrone, Prix d’interprétation masculine toujours à Cannes en 2018. Le film français Les drapeaux de papier, réalisé par le très jeune Nathan Ambrosioni (19 ans!) viendra clore le festival et cette sélection de marque le dimanche 25 août.

HOMMAGE À LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE EN PRÉSENCE DU DIRECTEUR MARCEL JEAN

Le Festival Les Percéides est très heureux de rendre hommage pour une deuxième année consécutive à la Cinémathèque québécoise en invitant son directeur général Marcel Jean. Pour l’occasion, une série de courts films seront présentés, dans le cadre de l’événement spécial Les trésors de la Cinémathèque II. Cette projection de films précieux et qui font partie des archives de la cinémathèque québécoise est une primeur gaspésienne.

CLASSE DE CINÉMA ET CINÉ-CROISIÈRE

Notre annuelle Ciné-croisière sera de retour cette année! Restez à l’affut, nous l’annoncerons très bientôt sur nos réseaux sociaux. À noter également que le samedi 24 août en matinée, une projection spéciale de La femme de l’hôtel de Léa Pool sera suivie d’une discussion entre la réalisatrice de renom et l’actrice Louise Marleau. Un événement unique à ne pas manquer!

CINÉMA DE LA GASPÉSIE EN PRIMEUR, UNE RÉUNION AUTOUR D’UN CINÉMA DE LA COMMUNAUTÉ

Port d’attache, court métrage gaspésien | Sélection officielle Les Percéides 2019

C’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que le Festival Les Percéides présentera plusieurs films réalisés sur la péninsule au cours de la dernière année. Mentionnons le magnifique court métrage documentaire Port d’attache de la réalisatrice Laurence Lévesque. Le film, dont la première mondiale a eu lieu au prestigieux festival Visions du réel en Suisse, fait partie d’un programme de courts gaspésiens qui sera présenté le dimanche 25 août en après-midi.

J.A. MARTIN PHOTOGRAPHE PROJETÉ SOUS LES ÉTOILES À PERCÉ!

Pierre Mignot | © Lucille Parry-Canet

Le samedi 17 août, le Festival Les Percéides rend hommage au directeur photo Pierre Mignot en projetant le fabuleux film de Jean Beaudin, J.A. Martin photographe, en extérieur sur la plage de Percé. La projection sera aussi une occasion de souligner la riche carrière de M. Beaudin, qui nous a récemment quittés. Une deuxième projection extérieure sera annoncée dans les prochains jours.

REMISE DES PRIX DU JURY DIMANCHE LE 25 AOÛT AU CENTRE D’ART DE PERCÉ

Will Prosper | Membre du Jury

La soirée de clôture et la remise des prix se dérouleront le dimanche 25 août prochain à 19h dans l’enceinte du Centre d’art de Percé en présence de nombreux invités, de la présidente du jury Louise Marleau, ainsi que des autres membres des jurys. Parmi les prix qui seront remis, mentionnons le Grand prix du Jury Les Percéides et le Prix pour l’aide au cinéma indépendant canadien (ACIC) d’une valeur de 5000 $ remis en partenariat avec l’Office National du Film du Canada (ONF) et le prix du meilleur film Gaspésie-les-îles.

INFORMATIONS PRATIQUES

Billets pour les projections des films de la sélection officielle en salle : 10$
Passeport pour le festival : 75$ en prévente jusqu’au 10 août, 95$ ensuite
Ciné-Croisière : 40$

5@7 au nouveau Café-bar du Centre d’art de Percé, tous les soirs du festival, et soirées festives : Gratuit

Info festival Les Percéides : info@perceides.ca
Ligne Info-festival Les Percéides : (1) 418-782-4379