bandeau-festival-pour-site-web-2017-avec-programme
bandeau-polaroids-2016-002
bandeau2015-mobile

Le Jury 2017
Crédit François Cormier

Dimanche soir devant une salle comble à La Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils, le jury du festival, composé de son président Jason Béliveau directeur de la programmation Antitube Québec, de l’actrice Charlotte Aubin, du documentariste Simon Gaudreau et de l’auteure Andréanne Vibert Trudel, a dévoilé le palmarès de l’édition 2017. « Nous avons eu un grand plaisir à participer à ce festival » a déclaré Jason Béliveau qui a tenu à préciser « c’est à l’unanimité que tous les prix ont été choisis à la suite de nos délibérations.»

(suite…)

Crédits: K Films Amérique

Le Festival international de cinéma et d’art de Percé – Les Percéides en Gaspésie lancera officiellement le 23 août prochain sa neuvième édition en projetant en grande première gaspésienne le long métrage Le problème d’infiltration du cinéaste québécois hors norme Robert Morin. Présenté en première mondiale la semaine dernière au Festival international de films Fantasia de Montréal, ce film étrange et envoutant nous plonge au cœur d’une journée atypique dans la vie du Dr Louis Richard interprété par le comédien québécois Christian Bégin qui signe ici une interprétation magistrale. Mentionnons que l’actrice gaspésienne Sandra Dumaresq originaire de Rivière-au-Renard en Gaspésie fait partie également de la distribution. Dans ce film singulier, les chocs s’additionnent et fissurent peu à peu l’âme narcissique du protagoniste jusqu’à laisser l’horreur s’infiltrer dans son quotidien banal. La projection du film aura lieu à 19h00 à la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils. Notons également que la soirée d’ouverture présentera plusieurs courts métrages inédits, dont le film Mutants du cinéaste québécois Alexandre Dostie qui a gagné le prix du meilleur court métrage canadien lors du prestigieux Festival international du film de Toronto (TIFF) en septembre dernier. Rappelons que c’est en présence du talentueux réalisateur et scénariste québécois Philippe Falardeau, qui agira cette année comme porte-parole et invité d’honneur des Percéides. L’événement cinématographique se poursuivra du 23 au 27 août à la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils ainsi qu’au Centre d’art de Percé situé au cœur du village qui deviendra la deuxième salle de projection qui accueillera les cinéphiles du festival cette année. Mentionnons que le 9e Festival Les Percéides présentera cette année en première mondiale, nord-américaine, canadienne, québécoise et gaspésienne plus de 100 films en provenance de trente pays, ce qui constitue la sélection la plus dense de son histoire.

(suite…)

Crédits : Laurent Guerin

Le Festival international de cinéma et d’art de Percé –  Les Percéides en Gaspésie est très heureux d’annoncer aujourd’hui que le réalisateur et scénariste québécois Philippe Falardeau sera le porte-parole et invité d’honneur de sa 9e édition qui se déroulera du 23 au 27 août prochain.

Originaire de Gatineau (Québec), le cinéaste Philippe Falardeau s’est fait connaître dans les années quatre-vingt-dix en participant à la populaire émission de Radio-Canada : La course destination monde. Cette expérience lui permettra d’entamer sa carrière de cinéaste et de réaliser plusieurs longs métrages de fiction primés dans de nombreux festivals : La moitié gauche du frigo (2000), Congorama (2006) et C’est pas moi, je le jure (2008). Par la suite, c’est avec le film Monsieur Lazhar (2011) que Philippe Falardeau fait son empreinte sur la scène internationale du 7e art. Le film est distribué dans une cinquantaine de pays et obtient même une nomination aux Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère et lui ouvre les portes du cinéma américain. En effet, en 2014, il réalise son premier film en anglais, The Good Lie, racontant la vie de réfugiés soudanais fuyant la guerre. Le film a été présenté en première mondiale au TIFF. Il revient par la suite au Québec et réalise Guibord s’en va-t-en guerre (2015) mettant en scène l’acteur québécois Patrick Huard.

(suite…)